Equilibre: la métaphore du surf



De tous les sports de glisse, le surf est sans doute celui qui offre la richesse de sensation la plus forte. L'équilibre dans le surf est un point en mouvement, une attitude juste inspirée par la vague, que l'esprit doit sentir, que le corps doit capter à chaque instant. Un équilibre à la fois dynamique et tri-dimensionnel, exercé dans la continuité d'un mouvement fluide, d'une danse avec l'élément.

En symbiose avec la vague, dans un état d'unité sans failles avec l'instant, le surf suscite un sentiment extatique. Il prend une dimension intérieure qui le rapproche de cet état "d'illumination" décrit par la philosophie orientale comme une "expérience directe de l'unité du monde". Un parallèle qui se retrouve avec l'idée même d'équilibre, concept central de la pensée chinoise, dont le symbole, le Yin Yang, est précisément une vague.

Dans notre cerveau, les neuro-transmetteurs, ces messagers chimiques de nos émotions se livrent eux aussi à une formidable danse, au sein d'une symphonie dont chaque molécule est une note.

A chaque substance émulatrice d'un sentiment ou d'une humeur correspond une substance contraire, antagoniste, qui inhibe la première. Le mouvement de nos émotions est une vague qui oscille entre des couples de contraires opposés et complémentaires. Du point de vue de la biologie des émotions, un état ressenti par la conscience résulte de la présence provisoire de ces messagers à un moment donné. Dans cette perspective, les sentiments complexes comme l'état de grâce ou d'illumination n'apparaissent pas comme le fait d'une molécule spécifique, mais résultent d'une combinaison, d'un dosage particulier, d'un équilibre.

Un équilibre que les biologistes nomment "homéostasie", et dans lequel "une variation trop brutale dans une direction est compensée par la modification d'une autre variable ,ce qui a pour effet de "ramener le système à l'équilibre".

Comme le surf, l'homéostasie a pour finalité ultime le maintien de conditions constantes (celles de l'équilibre), en "gouvernant selon un cours optimum, à travers des conditions changeantes vers un objectif déterminé". (cf James Lovelock)

Souplesse et fluidité y remplacent rigidité et fixité, rejoignant là l'un des principes essentiels du Tao, texte clé de la pensée chinoise pour laquelle "la faiblesse a raison de la force, la souplesse a raison de la dureté".

 

D'autres caractères du surf peuvent aisément être transposés à l'équilibre personnel, au "surf intérieur" dont la vague est l'instant. Vivre dans l'instant appelle aussi cette unité, cette symbiose avec les éléments que sont les choses de la vie, les situations, les occasions que notre environnement nous offre. Comme pour le surf, il s'agit d'attendre la bonne vague avec patience, de ramer plus fort quand la vague arrive afin qu'elle puisse nous entrainer dans sa course. Il faut enfin, avec confiance, se fondre dans la vague, l'esprit tendu vers le but qui nous anime.

"Peux-tu faire à ton âme embrasser l'Un
dans une union indissoluble?
Peux-tu, en concentrant ton souffle,
devenir aussi souple qu'un nouveau-né ?"

Lao Tseu, "Tao Te King"
 

 
 

"Le Tao du surf, documentaire

 
 

article: © Syti.net, 2009
Tous droits de reproduction réservés

 
 

 

THEMES ASSOCIES
 

Le Tao du surf

L'équilibre, l'unité intérieure, l'harmonie avec la nature, et le sens de la vie, vus à travers la philosophie du Tao et la métaphore du Surf.

 

Le Tao, philosophie de l'équilibre

Un voyage visuel dans le Tao, une philosophie chinoise de l'équilibre inspirée par l'observation de la nature.

 

Alan Watts, "Amour et connaissance"

Une approche taoïste et extatique de l'existence, et une analyse implacable du mode de pensée de l'homme occidental-cartésien, coupé de lui-même comme de la nature.

 

Exploration du cerveau

A la découverte du cerveau, des neurones, de la chimie des émotions, des ondes cérébrales...

 

Danse cosmique

Le satori du physicien Fritjov Capra, percevant la danse cosmique des éléments et de la matière.

 

Spiritualité, la voie orientale

L'essence des spiritualités orientales, hindouisme, bouddhisme et taoïsme,
par le physicien Fritjov Capra dans son livre "le tao de la physique"...